La saga Hénaff

<strong>La saga</strong> Hénaff

Pour devenir une marque connue par une majorité des Français,
Hénaff ne mise pas seulement sur la qualité de ses produits.

Elle s'invite aussi dans notre quotidien à travers la publicité.

Elle n'a d'ailleurs pas attendu l'invention de la télévision pour cela. Les plaques émaillées et les buvards à ses couleurs témoignent d'une époque où la réclame s'inventait encore. La saga publicitaire prend un premier virage en 1972, quand Hénaff débarque dans les foyers via les transistors. Europe 1 et RTL, les stations incontournables, accueillent ce que l'on n'appelle pas encore les « spots de pub ». L'année suivante, Hénaff ajoute l'image au son : l'aventure devient télévisée.
Au fil <strong>des années...</strong>

Au fil des années...

… lecteurs de presse papier, auditeurs et téléspectateurs retrouvent l’univers Hénaff dans des publicités toujours inventives et surprenantes. Riches en sensations, comme les trois films tournés avec Fabienne d’Ortoli, double championne du monde de kite surf, en 2006. Espiègles, à l’image de la petite Anna vantant la qualité du Pâté Hénaff sur le petit écran en 2008.

Décalées, telle la campagne de Paris – New York – Pouldreuzic de 2009 récompensée par le Grand Prix de la Créativité de l’Ouest. Ou encore farfelues, avec le langage inventé en 2013 par Hénaff à partir des deux F de son nom.

De quoi faire ffourire les amateurs de ffauffiffe ! 

En 2018, Hénaff lance une campagne publicitaire pleine d’authenticité et de simplicité, comme un retour aux sources : « Hénaff, les petits bonheurs y’a rien de meilleur ».