Hénaff & vous

La vie de l’eau chez Hénaff

La genèse

Hénaff est un acteur historique du traitement des eaux usées. En 1958, la construction d’une station d’épuration physico-chimique est lancée.

La genèse

En 1987, la station d’épuration est remplacée par une installation d’épandage des eaux brutes après tamisage. La volonté d’Hénaff est de rejeter dans le milieu naturel une eau aussi propre que celle qui est pompée.

La genèse

En 2008, la construction d’une nouvelle station d’épuration biologique s’achève. Maillon d’une machine bien huilée, le silo à boues qui permet le stockage de celles-ci. En hiver l'eau purifiée est rejetée et, en été, elle sert à l’épandage des boues sur les terres agricoles (périmètre de 144 ha).

Le château d’eau

1950, la construction du château d’eau ainsi que les puits et forages creusés, assurent les besoins en eau d’Hénaff.

Le château d’eau

Aujourd’hui, le château d’eau Hénaff est un symbole de l’engagement de la marque dans la préservation des ressources en eau.

Le process

Afin d’ôter les dépôts organiques de l’eau, un dégrillage rotatif est effectué. S’ensuit un passage dans le flottateur qui permet une séparation des graisses. L’eau passe ensuite dans le bassin d’aération. A ce stade, le clarificateur sépare l’eau des boues. Ainsi, l’eau sort propre et fera l’objet d’un stockage dans le bassin tampon.

Le process

L’eau peut à présent rejoindre son milieu naturel duquel elle a été prélevée. Elle est conforme aux normes, et peut servir pour l’épandage des champs alentours ou retourner au cœur du cours d’eau local, la Virgule.

Le process

L’eau est pompée dans les zones humides environnantes. Les lieux de captage - forages et puits - font l’objet d’une attention particulière. Un travail avec les agriculteurs du bassin versant est réalisé afin d’avoir une eau exempte de pesticides. Elle est utilisée en usine pour cuire les produits ou pour nettoyer les machines.

Le contrôle

Au quotidien, une équipe Energies travaille au maintien du bon traitement des eaux usées.

Le contrôle

De sa captation à son rejet, l’eau fait l’objet d’une attention particulière des spécialistes d’Hénaff : prélèvements, tests qualité en laboratoire …

Le contrôle

Gilles, de l’équipe énergie, ouvre la vanne du réseau d’épandage. A quelques kilomètres de l’usine, l’eau traitée par Hénaff est ainsi réutilisée par les agriculteurs partenaires pour irriguer leurs champs.

L’écosystème

Au cœur du traitement des eaux usées, la question de la préservation de l’environnement est primordiale. Ainsi, Hénaff protège les espaces ruraux locaux …

L’écosystème

… ainsi que le littoral de Pouldreuzic